Gedcom : Guide complet

Vous avez débuté vos recherches généalogiques et comme des milliers de généalogistes vous avez souhaité enregistrer, échanger et fusionner vos données pour approfondir vos analyses avec un fichier Gedcom. Gedcom est un acronyme du terme anglais (Genealogical Data Communications). Le fichier Gedcom est un fichier informatique employé par les généalogistes et historiens pour l’échange d’informations génétiques. Même si la plupart des généalogistes rencontrent peux de difficulté à employer un logiciel de généalogie pour le traitement des données et imprimer des documents, manipuler un fichier Gedcom peut-être une tâche complexe.

C’est pourquoi, notre guide fournit des recommandations détaillées pour créer, utiliser et partager des fichiers Ged.

Établir un transfert de ses résultats ADN entre les laboratoires génétiques

Vous avez passé un test ADN dans un des laboratoires génétiques de notre sélection. Et vous souhaitez peut-être exporter vos résultats ADN autosomiques du laboratoire Family Tree DNA ou Igenea sous un fichier gedcom pour compléter votre arbre généalogique avec l’application Myheritage ?

Pour savoir si c’est possible, retrouver notre tableau récapitulatif des laboratoires génétiques qui accepte les transferts de fichier génétiques :

myheritage-logo23andme-logoEasyDNA Logofamily-tree-dna-logoancestry-logo23andme-logo
myheritage-logo
23andme-logo
EasyDNA Logo
family-tree-dna-logo
ancestry-logo
23andme-logo

En outre, on observe que le laboratoire Family Tree DNA est le laboratoire génétique qui accepte le plus de fichiers généalogiques provenant des autres laboratoires, a contrario Myheritage accepte uniquement les fichiers génétiques du laboratoires Family Tree DNA, Ancestry et 23andMe.

C’est quoi Gedcom ?

En fait, Gedcom est un format informatique, un langage informatique enregistré sous des fichiers .ged. Le langage Gedcom ai interprété par tous les logiciels et applications de généalogie sur des logiciels PC ou des logiciels en ligne. Un fichier Gedcom est aussi une base de donnée génétique.

Tous les logiciels pour construire un arbre généalogique disposant d’un fichier par défaut nommé ‘format propriétaire’ , les autres logiciels et applications de généalogie ne peuvent traduire ce type de format. Mais alors, comment utiliser un fichier Gedcom pour vous recherches généalogiques ?

Ce qu’il faut comprendre, c’est que tous les logiciels peuvent lire, traduire et écrire des fichiers Gedcom, mais pas les formats propriétaires du logiciel. Avec un fichier Gedcom vous pouvez donc partager vos informations familiales avec des proches, même si vous employez différents logiciels de généalogie.

Donc, vous pouvez télécharger et ajouter un fichier Gedcom de l’un de vos partenaires généalogistes à votre propre fichier Gedcom, sans n’avoir rien à modifier dans le fichier afin que les données se compilent et s’ajustent automatiquement.

En comparaison, les formats propriétaires uniques des logiciels traitent, écrit et traduisent vos informations d’une manière différentes. Oui, les données généalogiques entre un format propriétaire et un format Gedcom sont incompatibles.

7 étapes pour ouvrir et partager un fichier

Suivez ces 7 étapes pour être incollable sur la manipulation d’un fichier Gedcom !

1. Ouvrir un fichier sur un logiciel ou une application de généalogie

L’ouverture d’un fichier Gedcom est facile. Sous votre bureau Windows ou MAC, cliquez sur votre fichier, tous les fichiers Gedcom portent l’extension .ged, et ainsi, il va s’ouvrir avec votre logiciel de généalogie sur votre ordinateur.

Pour ouvrir un fichier ged en ligne, connectez-vous à votre compte sur le site, puis importer votre fichier Ged sur l’outil pour faire un arbre généalogique.

Le fichier ouvert, acceptez le nom et l’emplacement de votre fichier par défaut. De cette manière, votre logiciel va « importer » votre fichier. Aussi, il crée une copie de ce fichier Gedcom dans le format propriétaire du logiciel.

C’est une méthode rapide pour exploiter un fichier gedcom, mais vous aller obtenir plus de résultats avec quelques manipulations additionnels.

2. Déterminer l’emplacement du fichier

Après avoir téléchargé votre premier fichier Gedcom ou reçu un fichier en pièce jointe par mail, mémorisez son emplacement sur votre disque dur ou son disque amovible avec un nom de dossier distinct. En effet, vous voudrez peut-être stocker tous vos fichiers sous un dossier commun.

3. Identifier les sources des archives

Les logiciels de généalogies permettent d’ajouter vos sources (nom, adresse, mail d’un individu) pour toutes les données afin de savoir d’où proviennent les informations.

Oui, marquer l’information source à chaque donnée dans votre fichier Gedcom avant de l’importer dans votre propre fichier.

4. Choisir le fichier

Allez sur votre logiciel de généalogie et sélectionnez votre fichier Gedcom, puis cliquez sur OK.

5. Importer votre fichier

Tous les logiciels vous demanderont si vous voulez ajouter des données à votre fichier existant, ou si vous voulez en créer un nouveau. Nous vous suggérons de visualiser les nouvelles données dans un second fichier et de les traiter avant de les ajouter à votre fichier Gedcom principal.

6. Lier les fichiers médias

Votre fichier Gedcom comporte peut-être des images, des vidéos et des sons. Si c’est le cas, vous avez une manipulation supplémentaire a effectué avec votre fichier. Tout d’abord, copiez les fichiers images sur votre ordinateur et assurez-vous que les liens de votre nouveau fichier Gedcom pointent toutes vers vos images.

Par exemple, si l’expéditeur a conservé toutes les images sur le lecteur C dans un dossier appelé « mes-images », et que ce dossier une fois sur votre ordinateur porte le même nom et que le nom des images corresponds au chemin du lien qui pointe dans votre fichier, eh bien, les liens vont fonctionner et la connexion des fichiers est établie. C’est la même logique de lien pour le fichier « mes-vidéos » et « mes-sons ».

7. Fusionner les doublons

Lorsque vous allez importer des données dans un fichier Gedcom existant, veiller à fusionner les doublons. En effet, une personne peut apparaître 2 fois. Une première fois avec une information liée à ses origines et seconde fois avec une information liée à ses descendants.

Même si la plupart des logiciels peuvent identifier les correspondances potentielles et fusionner celle-ci de manière automatique, il est primordial de faire une vérification manuelle des doublons.

Partager un fichier Gedcom

Vous savez maintenant importer des fichiers ged avec le bon format, il est temps de les partager. Pour ce faire, nous vous invitions à suivre la procédure ci-dessous pour apprendre à échanger des fichiers à volonté :

  • Sélectionner les personnes pour le partage
  • Fichier > Exporter > Sélectionner des individus à inclure dans le fichier Gedcom. Il est possible de sélectionner des familles, des individus, des ancêtres et des descendants spécifiques.
  • Dans les options, vous pouvez choisir d’inclure des commentaires, des notes et vos sources
  • Ces notes peuvent être importantes, notamment si vous avez pour idée de créer un arbre généalogique géant sur une surface murale.
  • Vous pouvez aussi ajouter des liens multimédias si vous soumettez le fichier à une base de donnée généalogique en ligne.
  • Copier et coller le fichier multimédia comportant vos images, vidéos et sons et indiqué dans une note l’emplacement des fichiers.

Après avoir partagé un fichier Gedcom, il va être partagé à d’autres généalogistes, chercheurs, laissez donc des annotations pour transmettre l’idée voulue.

Conclusion

Pour conclure, vous avez appris comment marche un fichier Gedcom. Vous maîtrisez les différentes étapes de construction et d’échange du fichier. Il ne vous reste plus qu’à compléter votre propre Gedcom avec les fichiers Ged de vos proches pour construire un arbre généalogique complet et l’envoyer à de lointains cousins ou cousines sur la plateforme de votre choix.

Partagez cet article avec votre réseau